Chronique de la Ligne Bleue – Le Marathon – Épisode 2

CHRONIQUE DE LA LIGNE BLEUE –

Épisode 2

« Courir pour beaucoup est un mode de vie.

L’hydratation en fait partie ».

 L’eau une amie qui vous veut du bien.

 

Si vous êtes sujet aux tendinites, aux crampes, aux contractures et autres pépins physiques il ne sert à rien de vous en prendre à vos aïeux qui vous auraient transmis au fil des siècles un héritage dont vous vous passeriez bien.

« Montre-moi ce que tu bois et je te dirai de quoi tu souffres ». Je devrais plus précisément écrire : « Ce que tu ne bois pas » parce que la plupart des tourments du runner sont liés à une hydratation nulle ou insuffisante pendant les séances d’entraînements.

En course, les ravitaillements sont présents, donc boire est normal, pour s’hydrater comme tout le monde, tout en s’autorisant à marcher pour récupérer d’un départ un peu rapide ….. comme beaucoup. Puis, bien évidemment les ballonnements et les nausées font leur apparition étant donné que l’eau (et je ne parle pas du sucre) ne faisant pas partie des sorties hebdomadaires, l’estomac et sa suite accepte difficilement une nouvelle configuration digestive et intestinale. « Ah ! Pression osmotique quand tu nous tiens ».

Alors voir les « tourments » du runner disparaître et l’imaginer retrouver une humeur plus compatible avec une vie familiale paisible, est du domaine du rêve si sa priorité est constamment d’accorder la couleur de ses branches de lunettes avec sa tenue du jour au lieu de se ceindre la taille d’une réserve d’eau.

Passons sur l’été et ses fortes chaleurs qui remplissent les terrasses où la bière coule à flot et intéressons-nous à l’hiver. S’hydrater a autant d’importance quand les températures sont basses. L’air sec contenant moins de vapeur d’eau, assèche le corps. Les muscles mal hydratés et mal alimentés en sels minéraux, se contractent et se dessèchent.

Donc pour lutter contre la majorité des pépins physiques ce n’est pourtant pas très compliqué. Il faut juste s’hydrater. L’idéal ? Bouche pleine toutes les cinq minutes.

www.lalignebleue.net

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *